[./index.html]
[./bible.html]
[./vocabulaire.html]
[./les_noms.html]
[./pdf.html]
[./plan_du_salut.html]
[./meditations.html]
[./videos.html]
[./propheties.html]
[./histoire.html]
[./biblio.html]
[./infos.html]
[http://remacle.org/bloodwolf/historiens/Flajose/intro.htm]
[#ANCHOR_Text3]
[#ANCHOR_Text4]
[#ANCHOR_Text7]
[#ANCHOR_Text8]
[#ANCHOR_Text9]
[#ANCHOR_Text10]
[#ANCHOR_Text11]
[#ANCHOR_Text12]
[./les_noms.html]
[#ANCHOR_Text14]
[./bible.html]
[./les_noms.html]
[#ANCHOR_Text16]
[Web Creator] [LMSOFT]
  Cantique de L'Olivier Franc

.Histoire, Présent et Avenir du  Peuple de Dieu.

Historique,  méditations, actualités et Prophéties Bibliques
Tournez la Page
Vocabulaire biblique
Les noms des personnages bibliques
Corps, "âme" et esprit les trois souffles de Dieu

D'où viennent-ils où demeurent-ils et où iront-ils

Et le cœur dans tout cela

Pierre Desbordes 11 avril 2017

Nous avons bien conscience que reformuler des siècles d'habitudes lexicales influencées par les grands philosophes eux mêmes catéchisés par la tradition romaine tient de la gageure et que cette étude, n'intéressera que les amoureux de la parole de Dieu, libérés de l'esprit du monde et qui voudront bien rectifier et faire rectifier autour d'eux, leur paradigme romain.

Un peu d'étymologie

Le mot français « âme » évoque dans la conscience collective, l'esprit incorporel, exclusivement humain, et vient du latin « anima », qui a donné les mots animé, animation et animal. Un grand et véritable écart entre le mouvement physique de l'animation d'un être qui de surcroît pourrait être un animal et un esprit immatériel ! En revanche  et bien plus proche du sens initial, nous verrons que le mot latin « anima » est très voisin du mot hébreu « nèphèsh » qui désigne l'être vivant dans l'intégrité de sa composition.

Ce que dit la Bible

Dans l'inconscient collectif influencé par les philosophes grecs, l'âme immatérielle est le siège de l'esprit « Psyché » qui regroupe, la pensée, les émotions et le principe de la vie. De plus l'usage oppose les termes « âme » (entité se séparant du corps après la mort) et « esprit » (facultés intellectuelles) sur lequel on ajoute l'individualité « le moi je » ou « l'ego ».
Cette influence de la pensée grecque, provoque une dérive du sens original du mot latin anima et des mots hébreux, nèphèsh, rouah et neshama, qui représentent l'intégrité de l'homme dans ses trois composantes, qui ont chacune des attributs particuliers, que nous allons étudier.

Ces trois éléments constitutifs de l'être humain, que sont nèphèsh, rouah et neshama, possèdent une demeure propre à chacun, et sont décrits individuellement par la parole de Dieu comme un Souffle car en hébreu et pour les enfants de Dieu, c'est Dieu qui par son Souffle est Source de Vie. 1 Corinthiens 11:12 tout vient de Dieu.

D'où vient où réside et où ira chaque souffle

Nèphèsh (l'être vivant, le souffle de la respiration, le corps, l'énergie vitale et la volonté)
Ce mot hébreu est traduit par « âme », ce qui serait plausible dans le sens « d'un être animé », mais provoque une confusion. En effet Nèphèsh en hébreux et dans la parole de Dieu, n'a pas le même sens que le mot « âme » pour la majorité des chrétiens influencés par la tradition romaine.
Néphèsh c'est l'être, comme on dirait, qu'un village est peuplé de 2000 âmes. Nèphèsh vient de la terre, de la matière créée par Dieu. Nèphèsh est le mot hébreu pour décrire la chair qui se décompose dans la tombe et se réduit en poussière, car nèphèsh (l'âme anima) est dans le sang.
Nous pourrions dire que le sang, qui est le lieu des échanges respiratoires, représente le lien des trois souffles qui composent l'être humain. Quand le sang s'arrête de circuler dans le corps, neshama et rouah quittent alors le corps.

Genèse 9:4  Seulement, vous ne mangerez point de chair avec son âme <05315 nèphèsh >, avec son sang. 
Lévitique 17:11  Car l'âme <05315 nèphèsh > de la chair est dans le sang.

Les deux mêmes versets traduits par le rabbinat français provoquent moins de confusion :

Genèse 9 :4 Toutefois aucune créature tant que son sang maintient sa vie<05315 nèphèsh >, vous n'en mangerez.

Lévitique 17:11  Car le principe vital <05315 nèphèsh > de la chair gît dans le sang

Aucune question, ni mention d'âme dans ces versets mieux traduits.

Nèphèsh est donc, le corps, le sang et la respiration de l'être vivant, humain ou animal.

La chair et le sang sont des constituants de la vie, mais ne sont pas la vie, puisqu'un mort décédé depuis peu, possède encore sa propre chair et son propre sang, qui sont inanimés.
Néphèsh est matière, poussière et retournera en poussière, en attendant la résurrection des corps.

Genèse 3:19 car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.

Jean 5:29  (5-28) Ceux qui auront fait le bien  ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.

Le Corps est l'enveloppe de l'esprit et le Temple du Saint-Esprit

Mais à l'intérieur de néphèsh (le corps humain avec son sang), et le jour de la conception, Dieu insuffle deux souffles : un souffle de vie, qui porte les noms de neshama, et un souffle d'esprit spirituelle qui porte le nom de rouah.

Neshama (Le souffle de vie, qui émane de Dieu source de vie). Neshama donne la vie le jour de la conception, puis à la mort, il monte reprendre sa place auprès de Dieu, dont il provient depuis la fondation du monde.

Le souffle neshama est l'origine de la vie ; Il est donc immortel puisqu'il vient de Dieu.

Genèse 2:7  L'Eternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle <neshamah 05397> de vie et l'homme devint un être <nephesh 05315> vivant.

Proverbe 20 :27  Le souffle < neshamah 05397> de l'homme est une lampe de l'Eternel ; Il pénètre jusqu'au fond des entrailles.

Job 32:8  Mais en réalité, dans l'homme, c'est l'esprit <07307 Rouah >, le souffle <05397 neshamah > du Tout-Puissant, qui donne l'intelligence…

Rouah (L'esprit, le souffle spirituel qui vient lui aussi de Dieu, le coeur).

Zacharie 12 :1 Ainsi parle l'Eternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre, Et qui a formé l'esprit <rouah 07307> de l'homme au dedans de lui….

Rouah est l'esprit spirituel de l'homme qui vient de Dieu avec la liberté de choisir entre le bien et le mal qui lui est lié. Deutéronome 30:19

Aussi et contrairement à l'idée reçue, « Rouah » ne désigne pas le souffle du Saint-Esprit car nous voyons que :

Nombres 5:14  et si le mari est saisi d'un esprit <rouah 07307> de jalousie

1 Rois 22:23  un esprit <rouah 07307> de mensonge etc.

Esaïe 19:3  L'esprit <rouah 07307> de l'Egypte disparaîtra

Dans la Nouvelle Alliance « rouah » pourrait se traduire en français par « L'esprit du cœur ».

Mais attention car chez les hébreux et dans la bible, le cœur « Leb »  est le siège ou l'organe de l'intelligence de la raison, du courage et des sentiments, bons ou mauvais, alors que chez les occidentaux, la raison est en opposition avec le cœur et disparaît. Blaise Pascal disait : « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point. » Le cœur dans le sens commun, serait plutôt l'organe de l'affectivité, des émotions, qui prétendent s'opposer à l'intelligence, bien qu'on utilise l'idée d'apprendre par cœur, mais dans le sens de : « de tout son cœur » c'est-à-dire de tout ses bons sentiments.

Aimer Dieu de tout son cœur est donc dans l'esprit des occidentaux une idée incomplète !

Car Genèse 6:5  toutes les pensées de leur coeur <Leb 03820> se portaient chaque jour  uniquement vers le mal.

Hébreux 3:12  Prenez garde, frères, que quelqu'un de vous n'ait un coeur mauvais et incrédule

Aimer Dieu de « tout son cœur » dans le sens biblique du terme, devrait se comprendre par : Connaître Dieu en adhérant à ses paroles (la foi), en entrant dans ses voies et en l'aimant de tout son être ; ce qui est bien différent d'une agréable et parfois fugace sensation de ferveur amoureuse.

Hébreux 10:22  approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi

Il faut savoir que le mot français « foi » tire son origine du mot latin « fides » étant lui-même la traduction du mot grec « pistis » qui traduit le mot hébreu « emuwnah » et dont une des déclinaisons est le mot « Amen » qui se traduit par « qu'il en soit ainsi ».
Le mot hébreu « emuwnah » (foi en français) est bien plus explicite, car il exprime l'approbation complète, consciente et spirituelle, d'une idée, d'un discours ou de prières, exprimant une Vérité à laquelle on adhère pleinement, de tout son cœur hébreu.

Habakuk 2:4  Mais le juste vivra par sa foi <emuwnah 0530 >. Ce verset s'interprète donc comme une adhérence totale  du corps, de l'intelligence, de l'esprit et des émotions et non comme une croyance sans fondement qui dans ce cas ne serait qu'idolâtrie.

Rouah est donc l'esprit, à l'intérieur duquel siège le cœur, lui-même siège de l'intelligence et des émotions. Rouah est donné à la conception, par le souffle de Dieu, mais peut être mort par les conséquences de la chute ou régénéré par la nouvelle naissance. Zacharie 12 : 1 


Ecclésiaste 12 : 7  (12-9) avant que la poussière retourne à la terre, comme elle y était, et que l'esprit <rouah 07307> retourne à Dieu qui l'a donné.

Lorsqu'une personne décède, Nèphèsh se détruit dans la terre, mais Neshama et Rouah vont où ils doivent aller, selon que la personne est été sauvée et régénérée ou non.

Pour L'enfant de Dieu le rouah de l'homme est habité par le Rouah HaKodesh

1 Corinthiens 6:19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?

L'enfant de Dieu régénéré par le salut en Yeshoua Ha Mashiah (Jésus-Christ), est quant à lui, composé, d'un corps nèphèsh, vivant par le souffle de Dieu neshama, il est doté d'un esprit spirituel rouah régénéré par la foi, lui-même habité du Saint-Esprit Rouah HaKodesh qui vient y faire sa demeure et régénérer, le corps tout entier, l'esprit et le cœur de l'homme. 

Esaïe 63 : 10  son esprit <rouah 07307> saint <HaKodesh 06944>

Le souffle du Saint-Eprit Rouah HaKodesh vient habiter le cœur des croyants lorsqu'ils espèrent avec foi « emuwnah », dans leur rédemption par le salut en Jésus-Christ (Actes 1:4 et Actes 2:4), en réponse à la promesse même de Jésus (Luc 24:49).

Jean 20 : 22  Après ces paroles, il (Jésus) souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint-Esprit.

Actes 2 : 1 à 4 Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint- Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues

C'est lui seul (le Souffle du Rouah HaKodesh) qui peut pénétrer les entrailles et les arcanes du cœur de l'homme pour le convaincre de péché et de se tourner vers le sauveur Yeshoua (Jésus).

Où se rendra le rouah de l'homme régénéré habité du Rouah HaKodesh après la mort ?

Selon 1 Corinthiens 15 :52 et 1 Thessaloniciens 4:17, à l'époque de l'enlèvement de l'Eglise, les enfants de Dieu ressusciteront en revêtant un corps Néphèsh glorifié, avec l'apparence du corps dans lequel il séjournait ici-bas. Ce corps glorifié avec son esprit rouah sera immortel et habité du Saint-Esprit Rouah HaKodesh.

1 Corinthiens 15:52  les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés.

Cette résurrection ne s'accomplira qu'en Jésus-Christ et en Dieu.

Ephésiens 2:6  il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ…

Nous découvrons ainsi la ressemblance de l'homme crée à l'image de Dieu.
« L'Elohim » Tri unitaire et ses trois souffles de vie.

Genèse 1:27  Dieu < Elohim 0430 qui est un pluriel > créa l'homme à son image…

Le Père Céleste source de toute vie « Neshamah » ; Le Corps de Christ « Nèphèsh » ; et l'Esprit-Saint « Rouah HaKodesh » auquel nous ajouterons le cœur car Dieu est amour. (1 Jean 4:8)

Une difficulté

Entre les mots : coeur esprit et âme, la langue grecque, nos traditions et traductions en français, n'aident pas toujours à saisir toutes les nuances de L'Evangile.

Dans tous les versets du Nouveau Testament le mot grec « psyché » est traduit par le mot « âme » pour se conformer à la dialectique pascalienne, alors qu'il devrait exprimer l'esprit, pour se conformer à la dialectique biblique du rouah.
Quant au  mot grec « pneuma » (souffle d'air) traduit par « esprit », Il provoque une confusion avec le mot « Psyché » et recouvre à la fois les mots neshamah et rouah.

Dans : Apocalypse 11:11  Après les trois jours et demi, un esprit <Pneuma 4151> de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds. Il s'agit ici de neshamah (Le souffle de vie qui vient de Dieu qui donne la vie physique).

Et dans Matthieu 5:3 Heureux les pauvres en esprit <Pneuma 4151>, car le royaume des cieux est à eux ! Il s'agit ici des pauvres en rouah. (L'esprit, le souffle spirituel, le coeur)

1 Thessaloniciens 5 : 23 Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit <Pneuma 4151>, l'âme <psyche 5590> et le corps <soma 2532>, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ ! 
Tout ce que l'on peut comprendre dans ce verset, est que notre être tout entier, composé de nèphèsh, de neshamah, de rouah et de notre cœur, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ ! (1 Thessaloniciens 5 : 23)

Pour le mot « cœur » en grec « kardia » il est littéralement traduit par « cœur » mais faut-il encore interpréter ce mot en contexte, par le « cœur » hébreu < leb>  (voir ci-dessus) et non comme le « cœur » sièges des émotions occidentales.

Ephésiens 5:19  entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur <Kardia 2588> les louanges du Seigneur.

Ainsi lorsque nous chanterons : « mon âme bénis le Seigneur » ayons plutôt dans le cœur, que c'est notre être tout entier qui doit bénir Dieu. Notre corps, notre vie, notre esprit, notre coeur doivent célébrer son Saint Nom en Yeshoua Ha Mashiah (Jésus-Christ) et savoir que cette louange monte vers Dieu, par la puissance du souffle du Saint-Esprit, du Rouah HaKodesh.
                                           
Matthieu 5:8  Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu !
Cantique de l'Olivier Franc